Aimeriez-vous découvrir
les avantages de devenir
membre de notre coopérative?

NOËL SANS TOI - Conférences-ateliers de soutien aux endeuillés durant le Temps des Fêtes

FLEURY, Claude

1941 - 2017

Claude Fleury est décédé le 2 août 2017, aux soins palliatifs du centre d'hébergement Champlain de Brossard, à l'âge de 75 ans, en tenant la main de ses deux enfants. 

Il laisse dans le deuil son épouse Denise Lacombe, ses enfants  Nicolas (Mélanie Jodoin) et Isabelle (Marc-Olivier D'Astous), ses petits-enfants Charles, Antoine et Marianne, plusieurs belles-soeurs, beaux-frères, neveux, nièces de la famille Lacombe, de nombreux amis, cousins et cousines de sa France natale. 

La famille recevra les condoléances le samedi 12 août de 9 h 30 à 11 h à la 

Coopérative funéraire du Grand Montréal

Résidence funéraire Saint-Hubert

5000, boulevard Cousineau

Saint-Hubert  QC  J3Y 7G5

Les hommages lui seront rendus à 11 h en la chapelle. 

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Société de recherche sur le cancer:

https://www.societederecherchesurlecancer.ca/page.aspx?pid=1781

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

21 messages reçus

Madame Denise Lacombe

Une petite pensée en ce moment difficile .... Toutes mes sympathies Denise, ainsi qu'à tes enfants et tes petits-enfants ... Que vos doux souvenirs apaisent votre peine et que la Paix accompagne ton conjoint Claude dans son ultime voyage vers un autre rivage ! ... A samedi! du fond du coeur ... Lise Gauthier (groupe peinture orientale) ...

Lise Gauthier, le 8 août 2017

Madame Denise Lacombe-Fleury

Je désire vous offrir mes sympathies pour le décès de votre époux Monsieur Claude Fleury. Nous nous excusons pour l'erreur dans l'AREQ-ÉCLAIR.

Jocelyn Parent, AREQ Des Prairies-Brossard, le 8 août 2017

Denis Lacombe

Mes sincères condoléances, Denise et à tes enfants et petits-enfants.
Je ne pourrai assister à la cérémonie d'hommage car nous serons en dehors de Montréal en fin de semaine. Bon courage. Jean-Denis Gosselin.

Jean-Denis gosselin, le 9 août 2017

Denise Lacombe

Nos plus sincères sympathies Denise à toi et à ta famille.

Germain Lacombe, le 9 août 2017

Famille de Claude Fleury

Les membres du conseil d’administration et le personnel de la Société de recherche sur le cancer offrent à la famille de M. Claude Fleury ses plus sincères condoléances.

La Société remercie la famille d’avoir suggéré aux proches d’effectuer un don à la mémoire de M. Fleury en soutien à la mission de la Société de recherche sur le cancer.

Société de recherche sur le cancer, le 9 août 2017

Famille Denise Lacombe-Fleury

Sincères condoléances!
Il existe une peine à laquelle nul n'est jamais préparé...la perte d'un conjoint, d'un père, d'un grand-père.
Puissiez-vous trouver un peu de réconfort à l'idée que vos proches sont avec vous en pensée.

Désolés de ne pouvoir être présents à vos côtés.

Louise et Germain Branchaud, le 9 août 2017

Denise Lacombe

Bonjour à vous,

On le remarquait car il dépassait tous les autres membres.

Cependant il ne se faisait pas lorgner car il était discret, sobre de parole.

En l'écoutant parfois, on entendait son accent venu d'ailleurs. On dit qu'avec son ami Jacques ils faisaient de la minorité audible.

Chère madame, je vous offre toutes mes condoléances. Pierre Bélanger

Pierre Bélanger, le 10 août 2017

Mme Denise Lacombe

Bonjour Denise,
Impossible pour nous d'être présents samedi.

Nos plus sincères condoléances à toi et à toute la famille.

Claudette et Pierre Cormier.

Pierre Cormier, le 10 août 2017

Mme Denise Lacombe

Bonjour Denise,
Impossible pour nous d'être présents samedi.

Nos plus sincères condoléances à toi et à toute la famille.

Claudette et Pierre Cormier.

Pierre Cormier, le 10 août 2017

Madame Denise Lacombe

Micheline et moi serons dans l'impossibilité de nous joindre à vous samedi. Aussi. je veux vous exprimer notre sincère sympathie à l'occasion du décès de Claude.

Québec-France Montérégie perd donc un joyeux luron avec qui il était toujours agréable de bavarder.

Bonne chance

Amicalement,

Denis Lussier et Micheline

Denis Lussier, le 10 août 2017

Denise Lacombe

Nos sincères sympathies Denise et tes enfants.

Danielle Gauthier et Michel Paquette, le 11 août 2017

Famille Fleury

J'aimerais vous offrir nos plus sincères condoléances à toute votre famille.
Je sais que vous êtes bien entourés et j'espère que cela aidera à passer ce moment difficile.

Louise et Denis Perron

Denis perron, le 11 août 2017

Denise Lacombe et famille de Claude Fleury

Sylvie et moi désirons vous offrir nos sympathies à Denise et toute la famille.

Le départ de ce grand homme, dans tous les aspects, nous touche profondément. Sa bonne humeur, sa détermination et son courage laissera des traces dans toute son entourage.

À bientôt!

Daniel Gagné
Sylvie Racine

Daniel Gagné, le 11 août 2017

Famille de Claude Fleury

Claude était mon parrain, je l'ai vu peu de fois au cours de ma vie, l'atlantique nous séparant.
Mais il a beaucoup compté pour moi malgré la distance, je le lui avais dit, il ne m'oubliait pas. Et à la mort de mon père, son cousin, il m'a fait savoir à plusieurs reprises l'importance que ce dernier avait eu dans sa vie, il était son modèle et faisait partie de ses très bons souvenirs.
Toute la famille des cousins Girard de France tient à vous dire qu'elle pense beaucoup à vous dans ces moments difficiles, Denise, Nicolas, Isabelle, et ses petits enfants.

Claude

Claude Girard, le 11 août 2017

famille de Claude Fleury

c'est avec tristesse que je vous présente nos plus sincères condoléances. Claude était le parrain de mon frère Claude et notre papa nous racontait souvent avec tendresse les anecdotes et les bêtises qu'ils avaient faîtes étant jeunes. si il existe un au-delà j'espère qu'ils sont à nouveau ensemble et qu'ils continueront à veiller sur nous.
toute la famille GIRARD METTETAL pense bien à vous .
Pascale.

METTETAL Pascale, le 12 août 2017

Famille de Claude Fleury, en particulier Denise et enfants

Nous aimerions offrir nos condoléances à Denise et ses enfants et petits-enfants à l'occasion du décès de Claude.

Nous garderons un bon souvenir de Claude, un homme discret, aimant la vie, que nous avons rencontré à maintes reprises dans le cadre d'activités de Québec-France en particulier, mais aussi à l'occasion sur les sentiers de ski de fond du Parc Michel Chartrand. Homme discret .

Bon courage,

Alain Lavallée et Carole

PS: nous ne pouvions être présent aujourd'hui à ses funérailles.

Alain Lavallée, le 12 août 2017

Denise Lacombe

Nos plus sincères condoléances à toi et à ta famille. Nos pensées sont avec vous.

Monique Bareil et sa famille, le 12 août 2017

Denise Lacombe

Bonjour Denise,

Nous avons appris le décès de Claude après une période fort difficile et pour toi et pour lui.
Marc (Thiffault) et moi, nous voulons t’offrir nos sincères condoléances.

Nous souhaitons pour toi que le fait de savoir qu’il n’est plus souffrant soit un réconfort. Oui, il est maintenant certainement présent, ailleurs et autrement.

En toute amitié et au plaisir de te revoir,


Louise Prévost

Louise Prévost, le 14 août 2017

famille FLEURY

Nous apprenons seulement aujourd'hui le décès de notre cousin Claude
Nous partageons votre tristesse et vous apportons tout notre soutien

amitiés

Giséle et Jean françois Nicot, le 9 septembre 2017

Denise notre cousine

Condoléances à vous tous de toute la famille de France.

Nicole Nicot, le 9 septembre 2017

La famille de Claude Fleury

Bonjour,
J'ai très bien connu Claude à l'époque du Chantauteuil à Québec. Je venais de débarquer (1967) de France où j'avais terminé mes Beaux-Arts. Claude, avec plusieurs autres, m'a ouvert les portes du Québec artistique (Gilles Vigneault, Georges Dor, Léveillé, Georges Saint-Pierre, Jacques Garneau, Péloquin... Ainsi que les portes politiques Bourgeault, Lévesque Claude Charon... Et puis le temps a passé...
Je me souviens que parfois nous finissions nos nuits chez lui et sa copine, en bas de l'escalier "casse-cou" sur la rue du Petit Champlain, à déguster des frites qu'il faisait lui même et emballait amoureusement dans une page du Figaro tournée en cornet.
Je vous offre mes condoléances vous priant de m'excuser du retard.
Pierre Mourey

Pierre Mourey, le 23 octobre 2018

Partagez cet avis