Giguère, Joseph

Partagez cet avis

GIGUÈRE, Joseph

1940 - 2020

Le 23 juin à la tombée du jour est décédé Joseph Giguère, entouré de sa femme Marie-Claire, ses enfants François et Judith, sa belle-fille Sophie et ses deux petits-enfants Marin et Carmine, dans sa maison multigénérationnelle de l’avenue Lebrun à Montréal.

Natif de Saint-Sylvestre de Lotbinière, fils de Roméo Giguère et Anna Champagne, Joseph troque le travail des bois et des champs pour des études en théologie à l’université St-Paul à Ottawa. Sensible à la justice sociale, il décide de vivre activement l’humanisme chrétien dans la vie ouvrière. Il devient ainsi militant à la JOC, par la suite président du Syndicat des travailleurs de la Québec Poultry à Limoilou et puis président du Conseil Central de Québec-Chaudières-Appalaches de la CSN.

En 1982, il s’engage avec Marie-Claire et leurs enfants comme coopérant au Pérou pour le SUCO. Engagement qui le mène entre autres à publier une analyse de l’organisation et des luttes syndicales péruviennes. « De la Soledad a la Solidaridad », et à construire des liens de solidarité durables entre le Québec et le Pérou.

À son retour, il précise son engagement et partage son expérience à travers le développement de coopératives de travail, comme conseiller à MCE Conseils, avec les ambulanciers de la CETAM, à la Société coopérative des travailleurs du Caoutchouc (Scopcat) et comme président du Regroupement des coopérateurs et coopératrices du travail (RQCCT) durant plus de dix ans. Il est aussi membre fondateur de la Coopérative funéraire du Grand Montréal.

Chrétien engagé, Joseph a dirigé pendant dix ans le Centre St-Pierre qu’il appelait “Le Palais des Congrès du Communautaire”. Il a aussi été appelé à agir comme co-président du Synode diocésain de Montréal et a collaboré longuement au comité de rédaction de la Revue Relations.

Fervent défenseur de la démocratie et de la justice sociale, il a été co-fondateur du Sac à dos, service d’aide aux itinérants de Montréal. Il a siégé au conseil d’administration de Fondaction durant plus de dix ans. Il a aussi été membre du comité directeur des États généraux sur la réforme des institutions démocratiques en 2002.

Joseph était un humaniste actif. Il a travaillé toute sa vie avec passion et sans relâche. Il s’est donné sans compter à son travail, à ses nombreux engagements bénévoles, à sa famille et à ses amis.

Durement frappé par un AVC en 2010, Joseph a trimé sans repos, pour sortir des prises de l’aphasie. Avec Marie-Claire, son engagement au sein de l’Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA) aura contribué à faire avancer la cause des personnes devenues aphasiques.

Il laisse dans le deuil, outre sa femme, ses enfants, sa belle-fille et ses petits-enfants, ses sœurs : Juliette (Napoléon Mercier) Liliane (Gervais Lambert), Gabrielle (Raymond Bélanger), ses belles-sœurs Rolande Mercier (feu Yvon) et Raymonde Martineau (feu Jean-Paul) - il rejoint aussi ses deux autres frères, Benoit et Réal (feu Simone). Sont également en deuil de nombreux neveux et nièces, ses filleuls Éric Nadreau et Chey Huamani ainsi que sa belle-famille Nadeau, en plus de sa famille militante et sa famille péruvienne.

Nous sommes nombreux à reconnaître que Joseph, par sa présence, ses paroles et ses écrits, sa passion, son énergie et sa dévotion envers les humains, notamment les sans voix, les sans armes, les mal nés, nous a rendus meilleurs.

Ceux qui aimeraient lui rendre hommage sont invités à se joindre à sa famille le 19 juillet prochain à l’église St-François d’Assise, 700 rue Georges-Bizet à Montréal.  Nous vous accueillerons à compter de 13 :30 et une célébration se déroulera à 15 :00.  Afin de pouvoir mettre en place les mesures exigées par la Santé Publique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, de l’emplacement, veuillez nous aviser, si possible, de votre présence par courriel à memoirejosephgiguere@gmail.com

En hommage au dernier combat de Joseph, vous pouvez faire un don (reçu d’impôt) pour supporter le déploiement des services actuels à l’Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA) www.aphasie.ca  

 

« Germe la plus étonnante des fleurs vives ...

En sa naissance reconduite

comme une rivière

qui reprend son lit défait,

au plus creux de nos veines »      

 Anne Hébert

 

« Nous avons fait quelques fois chanson de nos voix multiples.

J’étais donc votre disciple. Ma voix, c’était votre voix »     

 Gilles Vigneault

 

Les services funéraires ont été confiés à la :

Coopérative Funéraire du Grand Montréal

Résidence funéraire Notre-Dame


47 messages reçus

Marie-Claire, François et Judith

Mes sympathies à vous trois.
Je garde un excellent souvenir et Joseph, spécialement de son engagement avec les jeunes travailleurs et travailleuses de St-Roch dans les années 1970.

Lui et Marie-Claire ont apporté dans notre quartier leur ardeur pour l'engagement social et la justice et cela continue de porter des fruits.

Le 19 juillet, je célèbrerai la messe en paroisse, dans la centre-ville de Québec et j'aurai une pensée spéciale pour toute votre famille.

Fraternellement,

Jean Picher, curé retraité de St-Roch, St-Sauveur et St-Malo.

Jean Picher, le 4 juillet 2020

Marie-Claire

Ayant connu Joseph qu'après son AVC, j'ai toujours été frappée par la paix que dégageait son beau visage. On y voyait de la sérénité et de la bonté. Ses paroles portaient toujours un message positif. Il faisait confiance à la vie, car il était bien entouré. Il a pris sa place parmi les personnes aphasiques tout bonnement, humblement j'oserais dire, comme s'il avait profondément accepté de vivre simplement une dernière étape de vie, inédite et plus calme, après une vie de combats énergiques. Son départ laisse derrière lui de belles images, et pour beaucoup, un modèle d'engagement social exceptionnel. Mes condoléances à toute ta famille et à toi particulièrement qui était certainement la compagne toute désignée pour un meneur de sa force.

Louise Bourbonnais, le 4 juillet 2020

Marie-Claire

Nous nous sommes rencontrés. C'était au temps de Québec Poultry et des célébrations dominicales au 435 du Roi. Un lointain souvenir, mais toujours vivant. Je ne pourrai être des vôtres le 19, mais mes pensées, mes prières vous accompagneront.

Les départs

La vie donne
La vie reprend.
Des oiseaux de passage
Portés par le vent.
Des albatros
Foudroyés en plein vol.

Elles sont passées dans nos vies.
Ils ont marché à nos côtés.
La cicatrice
Laissée par leur départ
S’adoucit.

Le souvenir de leur présence
Lui, demeure gravé à jamais.
De leur demeure d’éternité
L’invisible lien
Accompagne nos pas
Nos défis, nos risques
Et chante la vie
Qui fleurit dans nos yeux.

Pierre DesRochers, Québec, le 5 juillet 2020

Pierre DesRochers, le 5 juillet 2020

Marie-Claire

Le départ de Joseph laisse un trou immense dans votre noyau familial que plein d'excellents souvenirs pourront combler en partie. Mes pensées t'accompagnent en ces moments difficiles.
Pour moi, Joseph demeurera toujours présent par sa sérénité, la constance dans ses engagements et sa détermination à vivre intensément.
Mes sympathies Marie-Claire ainsi qu'à François et Judith!

Hubert Fortin


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Hubert Fortin, le 5 juillet 2020

Marie Claire, Judith et François.

C'est avec la plus profonde tristesse que nous venons d'apprendre la perte qui vos touchez. La perte physique de Joseph c'est aussi les notre la famille ; mais nous avons appris et gardé dans notre cœur son pensé intellectuel grandiose de Pérou _Montréal.
Joseph vivra toujours en notre vie courant et dans notre esprit , comme un homme de lute et combatif pour l'amour de la société bien-être sociale.
On partage votre tristesse avec toute notre plus profonde sympathie. Que Dieu vous donne la force et le courage pour surmonter ces heures difficiles.
Gerardo Huamani
Otiliana Crisostomo
Chey Huamani


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
GERARDO HUAMANI, le 5 juillet 2020

Marie-Claire Nadeau

Hommage à la vie militante de Joseph. Paix à lui pour l'éternité. À toi Marie-Claire, bonne continuité de vie avec tes enfants et tes petits enfants, dans l'engagement social.

Henri-Paul

Henri-Paul, le 6 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

« Rencontrer quelqu’un, le rencontrer vraiment – et non simplement bavarder comme si personne ne devait mourir un jour-, est une chose infiniment rare. La substance inaltérable de l’amour est l’intelligence partagée de la vie. » Christian Bobin, La dame blanche.

Monsieur Giguère avait cette intelligence partagée de la vie, celle de la rencontre notamment.

Dans notre trajectoire de vie, nous avons la chance de croiser des femmes et des hommes qui font la différence. Monsieur Giguère restera pour moi un grand humaniste passionné qui a mené des luttes incroyables pour la justice sociale, l’équité, la démocratie, etc.
Le Québec lui doit beaucoup.

Mes plus sincères condoléances.

Lise Roy

Lise Roy, le 6 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et Francois

Il a été là avec vous durant de longues et belles années. Le temps de façonner des souvenirs qui vous habitent et le garde présent en votre cœur. Vous continuerez à cheminer avec lui encore et toujours. Je pense à vous et suis là dans votre peine.


Fernande Brosseau, 6 juillet 2020.

Fernande Brosseau, le 6 juillet 2020

François, Judith et Marie-Claire

C’est avec tristesse que j’ai appris votre perte. Joseph était une très belle personne. Je me souviens de son engagement communautaire, ses bons mots, son sens de l’humour et sa grande gentillesse. Mon cœur est avec vous en ces moments difficiles.
Marie
Sincères condoléances de la famille Angers-Nguyen


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Marie Anh Angers-Nguyen, le 6 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

Très tôt dans la JOC, nous apprenons cette phrase de Mgr Cardijn, fondateur de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne: "Tout-e jeune travailleur-se vaut plus que tout l'or du monde, à cause de sa destinée temporelle et éternelle". Alors, Joseph, dans ta seconde vie en continuité de la première, une place est encore prévue pour la syndicalisation et l'action coopérative. Nos profondes condoléances à celles et ceux qui ont soutenu Joseph et qui restent les souvenirs vivants d'un membre de cette famille! Un grand merci à Marie-Claire que nous aimerions revoir.
Florence Paquet et Paul-Yvon Blanchette, Québec.

Paul-Yvon Blanchette, le 6 juillet 2020

Marie-Claire

J’ai toujours été impressionnée par la détermination de Joseph dans toutes sortes de situations, particulièrement dans les dix dernières années.

Marie-Claire, ta présence chaleureuse et ton engagement dans l’Association des personnes aphasiques durant toutes ces années l’ont sûrement beaucoup aidé à cheminer durant cette période difficile de sa vie.

Je pensais assez bien le connaître mais la présentation que nous en fait François m’a permis d’en apprendre encore plus sur son implication dans de multiples organismes à caractère social.

Joseph est parti dans la paix et la sérénité; Marie-Claire, tu garderas sûrement un excellent souvenir de ces derniers moments, où vous vous êtes retrouvés en famille autour de lui.


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Lorraine Thibault, le 7 juillet 2020

Marie-Claire Nadeau et famille, de Marie-Michèle Pierre-Louis

lake miche
Lun 06-07-20 16:33
Marie-Claire Nadeau, et la famille

Le deuil en période de confinement et les condoléances est souvent d'un grand soutien pour la personne vient d'apprendre un décès et qui ont perdu un être cher...

Joseph Giguère était une très belle personne, était un humour et sa grande gentillesse.
Ces cœurs sont avec vous en ces moments difficiles.

Certains bougies ne s'éteindront jamais.
N'oublions pas!

Nous souhaitons à toute la famille nos plus sincères condoléances.

Marie-Michèle Pierre-Louis, Association Québécoise Personnes Aphasiques. , le 7 juillet 2020

Marie-Claire

Chère Marie-Claire,
Comme je te connais tu as certainement investi toute ton énergie auprès de Joseph et envahi la maison de tes chansons ces dernières années. Je te souhaite une bonne continuité sachant que tu trouveras tout le réconfort auprès de tes petits enfants et enfants.

Monique du RESO


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Monique LeMenn, le 7 juillet 2020

Marie-Claire ,Judith et François

Bonjour Marie-Claire,

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris le décès de Joseph. Je n'ai que de bons souvenirs de cet homme d'un très grand humanisme. Ce fut un privilège de l'avoir fréquenter. Je souhaite à toute la famille mes sincères sympathies et regrette de ne pouvoir être présente. Mes pensées sont avec vous.

Fernande Grymard

Fernade Grymard, le 7 juillet 2020

Famille et proches

"Ceux qui sont morts ne sont jamais partis. Ils sont dans l'ombre qui s'éclaire et dans l'ombre qui s'épaissit. Les morts ne sont pas sous la terre. Ils sont dans les arbres qui frémit, ils sont dans les bois qui gémit, ils sont dans l'eau qui coule, ils sont dans la case, ils sont dans la foule. Les morts ne sont pas morts." (Birago Diop, Le souffle des ancêtres)
Joseph fait partie de mon histoire comme intervenante du Centre St-Pierre. Il est dans cet espace baptisé "palais des congrès", il est dans les mouvements et les groupes qu'il a soutenu. Joseph n'est pas mort.

Elise Lemaire, le 8 juillet 2020

Chère Marie-Claire,

Je t'offre ainsi qu'à toute votre famille et vos proches mes plus sincères condoléances.

Ayant eu l'occasion de vous cotoyer tous les deux entre-autres, à l'AQPA (Association Québécoise des Personnes Aphasiques), je garderai le souvenir de votre détermination et de votre dévouement exemplaires. Je vous remercie de votre participation à différents projets de recherche auxquels vous avez généreusement contribué.

Merci Marie-Claire et Joseph !

Je te souhaite Marie-Claire, paix et réconfort pour traverser cette épreuve.


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Guylaine Le Dorze, le 8 juillet 2020

Marie-Claire, enfants et soeurs,

Ma soeur Rita se joint a moi, pour vous offrir nos plus sinceres sympathies. Nous etions voisins et amis d'enfance, un companion ideal pour notre marche a l'ecole. Et chaque jours toujours avec le meme aurevoir: A demain Joe.

Helene Legenndre Turcotte, le 9 juillet 2020

Marie Claire et les enfants...........

toutes mes symphaties.........
Je vous porte dans mon coeur........
Comme disait Félix et comme disait ma mère quand son mari nous a quitté:
"C'est grand la mort, il y a de la Vie là dedans"
Calins de tendresse
Jeanne Lefebvre

jeanne lefebvre, le 9 juillet 2020

Marie-Claire Nadeau, Judith et François

Toutes mes condoléances sincères à la famille de Joseph et à tous ses amis compagnons du Québec et de par le monde, car comme beaucoup d'entre vous Joseph a une dimension MONDE dans son engagement et ses combats.
Que la terre lui soit légère et qu'il repose en paix et inspire beaucoup de jeunes à reprendre son flambeau.
Nabé Vincent Coulibaly
A Sikasso (Mali)

Nabé Vincent Coulibaly. ( cief@orangemali.net ), le 10 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

Chère Marie-Claire et famille, recevez mes sincères condoléances.

Votre Joseph, tout un homme d'exception et avec toi Marie-Claire
couple d 'exception au parcours de vie inspirant.

Nos chemins se sont croisés à la JOC . Joseph et toi avez été des modèles d'engagement communautaire et syndical toujours avec respect et générosité. Une vie bien remplie et vos enfants poursuivent ce bel héritage d'implication sociale.

On se souviendra de Joseph, de son humanisme et de plein d'autres belles qualités... sans oublier son regard profond.
Il repose en paix près de son Créateur.
Prenez bien soin de vous et soyez assurés du soutien de ceux qui vous aiment.

Ghislaine Labelle


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Ghislaine Labelle, le 10 juillet 2020

Marie Claire et sa famille,

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris récemment le décès de Joseph. Le souvenir d'un homme passionné restera gravé longtemps dans ma mémoire. C’est une des personnes pour qui je remercie la Vie de l’avoir mis sur mon chemin en temps opportun.

Combien chanceuse et chanceux vous aussi, Marie Claire et les proches de l’avoir côtoyé toute une vie jusqu’à son dernier soupir. Il est difficile de perdre un être cher qui a su se faire aimé et apprécié. Mais notre foi en Dieu nous l’assure, Joseph demeurera toujours présent avec ceux et celles qu’il a côtoyés un jour ou l’autre.

Recevez mes plus sincères condoléances .Ma prière pour le repos de son âme vous accompagne. Une messe sera célébrée à cette intention dès qu’il me sera possible de le faire.

Jeannine Bourget, s.m.

Bourget, Jeannine, le 10 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

Chère Marie-Claire
Gisèle et moi sommes de tout coeur avec toi, attristés du départ de Joseph que nous avons eu la joie de connaître et d’apprécier, en même temps que toi, à l’occasion de votre engagement au Pérou avec SUCO puis de votre soutien aux Femmes minières de ce même pays dont vous aviez fait vôtre les luttes pour la justice sociale. Sa grande générosité lui a fait étendre au Monde entier la solidarité dont il fût le porte-étendard dans le milieu syndical et coopératif québécois et les organisations militantes de développement social. Qu’il repose en paix et que sa vie si bien remplie, sa foi mobilisante, son engagement de longue durée pour la justice et la solidarité soient enseignés aux jeunes générations en quête de sens.
Pierre Bonin et Gisèle Carbonneau,
Cap-aux-Oies, Les-Éboulements.

Pierre Bonin et Gisèle Carbonneau, le 11 juillet 2020

Marie-Claire, François et Judith

Chère Marie-Claire, chers enfants et petits-enfants.

Comme nous étions dans le même quartier, j'ai connu Joseph ainsi que toi, Marie-Claire, ici à Montréal, au CC et au CPC de la paroisse Saint-François-d'Assise dès 2007. Joseph m'a un jour sollicité pour devenir membre de la Coop funéraire du Grand-Montréal. J'ai appris plus tard que nos routes s'étaient déjà croisées, entre 1980 et 1984, dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec, au comptoir alimentaire où j'accomplissais ma tâche comme étalagiste. J'ai été impressionné par le parcours de vie de Joseph. Joseph restera toujours, pour moi, un humain véritablement chrétien, comme on en rencontre peu: un homme engagé pour la justice sociale, un assoiffé de justice selon les béatitudes. Diminué par la maladie, Joseph aura su y faire face avec courage et une grande dignité. J'avais plaisir à le rencontrer parfois dans le quartier et à le saluer chaleureusement. Il me répondait de son beau sourire.

Une belle âme nous a quittés. Son souvenir restera en moi, à jamais.


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Jean Lapointe, le 13 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

Nous voulons apporter notre soutien à la famille de Joseph Giguère.
Par ses études en théologie, par son apprentissage à la JOC, par la syndicalisation de milieux non ou mal syndiqués, par la mobilisation syndicale (Conseil Central-CSN-Québec), par la coopération internationale au Pérou, par son implication au Réseau Québécois des Coopératives de Travail, et nous en oublions, nous voulons dire que notre cher Joseph vivra toujours. En effet, ses idées et son dynamisme mobilisant continuent de circuler dans nos veines de coopératrices et de coopérateurs du travail pour créer du travail digne. Puisse sa famille retrouver la sérénité et maintenir l'espérance en l'avenir.
Paul-Yvon Blanchette, Coprésident du Réseau de la Coopération du Travail du Québec.


Puisse notre soutien
adoucir votre chagrin
Paul-Yvon Blanchette, le 13 juillet 2020

Marie Claire

Tel que je l ecrivais a ta fille recois ainsi que tous les tiens l expression de mes plus vives condoleances.Nous nous connaissons avec toi a ses cotes depuis l epoque ou Joseph etait president du syndicat de Quebec poultry jusqu a Fondaction et le Regroupement des Cooperateurs et Cooperatrices du Travail(RQCCT) J ai toujours apprecie son sens de l ecoute,son grand humanisme,sa determination et son savoir faire.
Nos pensees a Rachel et moi vous accompagnent
Leopold

Leopold Beaulieu, le 14 juillet 2020

Marie Claire et sa famille

Je suis triste à l'annonce de la disparition de Joseph.
Tous les bons moments que nous avons passés ensemble dans les cours, les discussions autour les repas communautaires, le débat sur le journal Maux à Mots depuis qu'il est venu à l'Association Québecoise des Personnes Aphasiques, comme de purs instants d'amitié.
Mes sincères condoléances.

Bon voyage, Joseph.

Cong Nguyen, le 14 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François.

Je ne pourrai malheureusement être présente à Montréal pour rendre hommage à Joseph et j’en suis triste. J’aurais bien aimé vous revoir et surtout vous prendre dans mes bras. Mais il semble bien que, par les temps qui courent, cela nous oblige à plus de distanciation et à la prudence.
Lorsque j’ai pensé écrire un hommage à Joseph je me suis dis que peu de mots dans leur substance pouvaient rendre un véritable hommage à l’homme qu’il fut, tant pour moi que pour tant d’autres. Je veux cependant te dire, Marie-Claire, que vous avez été, Joseph et toi, des gens marquants sur mon chemin de vie. Joseph, ce droit réverbère qui éclaire la route et toi la pierre philosophale qui en pave le chemin, tous deux bien ancrés dans la réalité.

Je garde tant de belles images et de beaux souvenirs de votre passage dans ma vie que la liste serait trop longue à énumérer. Je revois souvent la petite « Maison du Québec » à Lima dans la cour de la « casa cerca del grande arboles » qui nous permettait de jouer avec les enfants et leurs ami-es du quartier. Sache que votre influence, votre exemple et votre détermination m’a permis de faire des choix essentiels tout au long de ma vie qui par leurs engagements m’ont rapporté confiance, reconnaissance, satisfaction et gratitude. Je vous en suis profondément redevable.

Recevez toi, Judith et François mes plus sincères condoléances. Je marche à vos côtés sur ce parcours endeuillé.

Je vous embrasse. Amitiés loyales,

Brigitte


Que mon soutien
réchauffe votre coeur
Brigitte Gagné, le 16 juillet 2020

Joseph Giguère

À Marie-Claire, Judith et François, nous offrons nos sympathies les plus chaleureuses possibles.
Bravo à vous 3 d’avoir si bien soutenu le courageux Joseph durant ces longues années années de maladie. Et d’avoir su trouver des énergies profondes pour appuyer la cause des personnes aphasiques.

Joseph fut pour nous un modèle très touchant d’engagement de toute une vie. À l’oeuvre avec lui au CA du Centre St-Pierre puis à celui de la Corporation de développement économique communautaire du Plateau/Centre-Sud, Noëlle a admiré son respect des personnes et de leurs différences d’opinion ainsi que ses talents de doux rassembleur dans une optique de recherche de saine justice.

Et moi Pierre j’ai su récemment que Joseph avait réussi à mener à terme un rêve puis des actions mises en place durant les années ‘70 au POPIR par le papa de Michèle Soutière et notre comité: celui d’avoir une coopérative funéraire afin de contrer l’endettement terrible de nombreuses familles populaires.

Bon courage, Noëlle et Pierre

Noëlle Samson et Pierre Pagé, le 16 juillet 2020

Marie Claire

Nous avons eu le grand privilège de compter Joseph parmi les premiers collaborateurs de MCE Conseils entre 1988 et 1992. Joseph a été un coopérateur exemplaire, porteur de valeurs de démocratie, équité, justice, partage. Camarade engagé et authentique, il a grandement contribué au lancement de notre organisation. C’était un homme juste et profondément humain. Il nous manquera à tous. Tous nos voeux de sympathie et de solidarité pour Marie Claire et leurs enfants.

Claude Dorion, le 16 juillet 2020

À la famille

Un grand homme de foi. Foi qui n'était pas que parole mais actions.
Il a laissé des traces pour un monde meilleur.

Serge Emond, le 17 juillet 2020

Famille de Joseph Giguère

Nous avons pu dernièrement, lors de notre centenaire, se rappeler à quel point Joseph avait marqué le conseil central. Au nom du comité exécutif du Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN), nous tenons à vous exprimer nos plus profondes condoléances à la famille et aux proches.

Ann Gingras, présidente Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN), le 17 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François.

Mes sincères condoléances.
Je pense à vous.

Joseph; un homme marquant, inspirant que je n'oublierai jamais.
xxx

Alexandre Sirois, le 17 juillet 2020

Marie Claire

Trop tôt, trop vite...mais parti dans la dignité...celle d'un Grand Homme.
Ce cher Joseph a une feuille de route bien remplie...lui, qui n'a pas hésité
à marcher hors des sentiers battus pour ouvrir de nouvelles avenues
qui mènent à plus de justice sociale et d'équité...
Tous ses chantiers ont été réalisés sous le signe de la solidarité pour un monde meilleur.
Un Grand Homme que ce Joseph

Normand Guimond, le 17 juillet 2020

Aux membres de sa famille

Je considère que Joseph a été la personne la plus parfaite que j'aie rencontrée durant ma vie. Je l'ai connu alors qu'il dirigeait le Centre St-Pierre et nous avons collaboré à quelques reprises par la suite notamment dans le dossier de la réforme du mode de scrutin.

Je pense continuellement à lui depuis son décès et j'ai mis sa photo sur ma table de chevet. Son souvenir me remplit de joie et de paix.

Paul Cliche

Paul Cliche, le 17 juillet 2020

Marie Claire Nadeau et famille

La cinquième saison de Joseph
Son dernier combat
Joseph Giguère !
Tes combats pour la liberté, la dignité et les droits des autres ont enrichi ta propre vie.
J’ai été un témoin privilégié du comment tes dix dernières années t’ont servi à rechercher de nouveaux moyens d’actions pour recréer et maintenir tes liens sociaux…
Et nous avons entrepris nos conversatoires.
Nous croyions que la conquête de ta parole se trouvait là et nous y avons plongé à cœur joie.
Nous échangions sur la vie, la politique, l’Église… et tu fis des progrès.
Un jour, tu me déclaras que ton aspiration suprême était de réapprendre à lire et à écrire.
Ton projet devint le nôtre.
Chaque semaine, nous cherchions des méthodes, nous en inventions…
D’essais en erreurs… nous sommes parvenus à ce que tu reconnaisses des mots de chansons connues.
Nous les lisions d’abord, puis nous les chantions ensemble…
et tu arrivais à relire toi-même, des mots de ces textes,
que je transcrivais sur des bouts de papier…
Mais c’est toi qui, un beau matin, étais arrivé avec cette idée !
C’était vraiment MERVEILLEUX ! Comme tu disais souvent.
Le coronavirus surgit et coupa court à notre expérience exaltante.
Et ta maladie nous a tous surpris… et t’a conduit dans l’haut-delà !
Au revoir, mon ami, mon frère

Gilles Viger 16-07-2020

Merci à mon épouse, Celia Rojas-Viger, pour ses commentaires et suggestions

Gilles Viger, le 18 juillet 2020

Marie-Claire et ses enfants

J’ai eu la chance de côtoyer Joseph au Conseil central de Québec.
Camarade Président, votre militantisme exemplaire et votre engagement social m’ont donné le goût de militer et d’aimer la CSN. Merci pour tout.
Mes sincères sympathies à toute sa famille et toutes celles et ceux qui pleurent son absence.

Rodolfo Valero, le 18 juillet 2020

Marie Claire et famille

Marie Claire Nadeau et Famille.
Sachez que Joseph, HOMME DE PAROLES, a croisé mon chemin et celui de notre famille pendant votre Coopération internationale à Lima-Pérou dans la décennie de 1980. Ses réflexions, discursives et écrites, remplies d’un humanisme incontestable pour apprivoiser les liens sociaux entre les personnes, où le respect des différences, constitutives des richesses de sociétés pluriels et diverses, ont toujours entretenu mon espoir d’un possible monde égalitaire.
Je suis témoin de cette pratique éloquente de SON ÊTRE de gagner un VIVRE ENSEMBLE EN HARMONIE. Lui, jusqu’à ses derniers jours terriens, a communiqué avec l’essential de ses mots restreints, afin d’exprimer l’AMOUR À AUTRI et je l’en remercie.
Je suis de tout cœur avec vous et mes pensées vous accompagnent dans cette douloureuse épreuve. Sincères condoléances.
Celia Rojas-Viger

Celia Rojas-Viger, le 18 juillet 2020

Marie-Claire, Judith, François et tous ceux qui l'aimaient

Joseph c’était
une voix assurée mais douce
un regard chaleureux et enveloppant
un rire tonitruant lorsqu’il jouait avec les enfants
des mains impressionnantes quand elles tenaient tendrement la tête d’un bébé

et aussi
une volonté de fer
un engagement sans faille
un amour universel
une pensée claire
une plume agréable

Joseph
bourreau du travail
militant infatigable
rassembleur
aimant

Tu nous manques déjà
et on garde de merveilleux souvenirs de ton passage parmi nous.


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Françoise et Jean-Paul, le 18 juillet 2020

Marie-Claire et aux enfants de Joseph.

Je suis extrêmement peinée de ne pas pouvoir être des vôtres pour cet ultime hommage à Joseph. J’ai dans mon entourage un grand malade, ce qui me force à prendre des précautions exceptionnelles.

Je suis de tout cœur avec vous. Je garderai de Joseph un souvenir empreint d’admiration et de respect. Son engagement, sa combativité, son courage, sa douceur, son amour de l’autre et son attachement profond au Québec, en ont fait un homme d’exception . Sa solidarité agissante se traduit par de nombreux legs qu’il a construit sa vie durant, au Québec comme à l’echelle Internationale et dont continue de profiter le milieux syndical, celui de la coopération et le monde associatif en général. Merci Joseph et repose en paix.

Recevez mes plus sincères condoléances. Toutes mes pensées sont avec vous en cette journée difficile.

Amitiés

Claudette Carbonneau


Nos pensées de soutien
s'envolent vers vous
Claudette Carbonneau, le 19 juillet 2020

Sa famille, ses amis, ses collègues

Ma rencontre avec Joseph Giguère a été la plus inspirante de toute ma vie. À vous qui avez eu la chance de partager sa vie, son départ laisse sans doute un grand vide, une grande peine. J'espère que toutes les traces de son passage parmi nous vous apaiseront.

Son engagement a eu des effets durables pour la grande famille des humains que nous sommes; je l'en remercie, je vous en remercie.

Je pense à vous,

Marie

Marie Ménard, le 19 juillet 2020

Marie-Claire, François, Judith et les vôtres...

Nous tenons à vous offrir à nouveau nos plus sincères condoléances et à vous exprimer le regret de notre absence à la célébration. Nous sommes de tout coeur avec vous et recevez nos meilleures pensées de réconfort. Que la paix, le courage, la sérénité et surtout l'Amour vous accompagnent en son absence. Bonne ascension cher Joseph! Xxx

Martin et Johanne, le 19 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

Je ne peux malheureusement pas être présente avec vous, mais mes pensées chaleureuses vous accompagnent.
Joseph est un homme exceptionnel avec qui j'ai eu le privilège de partager une partie de mon cheminement et de mes engagements.
Chère Marie-Claire, merci à Joseph et toi ... vous avez été importants dans mes choix d'implication dans le milieu communautaire.
Je me joins à toutes et tous pour l'hommage qui est rendu à Joseph et je salue un grand homme engagé, sensible et de conviction.
Je pense à vous,
Jeannette

Jeannette Thiffault , le 19 juillet 2020

Marie-Claire, Françcois et Judith

J'ai connu Joseph a Ottawa, alors que nous faisions ensemble des études de théologie. Nos routes se sont recroisées plusieurs fois par la suite, a Montréal pour l'essentiel, au Centre Saint-Pierre, au RQGT, et...lors de funérailles auxquelles nous assistions tous les deux. Il a toujours été pour moi un modèle, celui d'un homme ouvert, profondément croyant sans dogmatisme, attaché a l'essence même du message chrétien, autour des valeurs du justice et d'amour. Je souhaite qu'il prie pour nous qui tentons, chacun.e a sa façon de poursuivre cette quête de justice et cet amour universel.
J'offre mes plus sincères sympathies a Marie-Claire et a leurs enfants et petits-enfants.

Réjean Mathieu, le 19 juillet 2020

Marie-Claire, Judith et François

Chère Marie-Claire, Judith et François, J’aimerais vous transmettre toute mon amitié et ma solidarité en ce moment d’adieu à Joseph . Joseph a été et sera toujours un homme de convictions, d’engagements et un exemple de résilience. Quand nous nous sommes connus à Lima au Pérou en 1985 , Joseph et Marie-Claire étaient profondément impliqués avec les familles de mineurs , avec leurs organisations syndicales et sociales. Nous avons traversé des moments difficiles avec la perte de Consuelo, de Maria Elena assasinees pour leur compromis social et politique en faveur des exploités et marginalisés. Mais combien de moments d’allégresses, de fêtes nous avons aussi partagés entre haynos et festejos ! Ces années sont imprégnées à tout jamais dans mes souvenirs et je revois Joseph combatif , convainquant et cette image continue encore aujourd’hui de m’inspirer pour le difficile combat pour la justice sociale. Joseph tu peux partir en paix, ton amoureuse, tes enfants et tes amis continuent ton œuvre de solidarité et de changement . Que viva el compañero Joseph!

Diane Bachand, le 19 juillet 2020

Marie-Claire Nadeau et famille

Bon courage à toi Marie-Claire et ta famille ! Je garde un souvenir précieux de son engagement !
Je suis de tout cœur avec vous !


Que mon soutien
réchauffe votre coeur
Claire Richard, le 19 juillet 2020

Marie-Claire Nadeau

Nous venons d'apprendre la nouvelle du décès de Joseph, et nous en sommes consternés. Nous gardons de si beaux souvenirs de ces années où nous vous fréquentions à Québec.
À nos yeux, Joseph dégageait une grande force intellectuelle et morale, empreinte d'un bel humour . Accepte toute notre sympathie. Nous pensons à toi et aux enfants.

Marc Ferland, le 19 juillet 2020

Marie-Claire et sa famille

Robert et moi voulons vous dire que nous avons pensé à vous hier, nous avions de la visite, c’est pourquoi nous écrivons aujourd’hui. Il est difficile de laisser partir ceux avec qui nous avons partagé notre vie. Nous garderons toujours de vrais bons souvenirs des moments passés avec vous.
Nous souhaitons que la vie soit bonne avec vous. Nous vous embrassons bien fort.
Marie-Paule et Robert Tanguay xx

Robert et Marie-Paule, le 20 juillet 2020

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

  • Lampion
  • Que mon soutien réchauffe votre coeur
  • 9.99 $ GRATUIT
  • Sélectionner
  • Colibri
  • Nos pensées de soutien s'envolent vers vous
  • 9.99 $ GRATUIT
  • Sélectionner
  • Fleur
  • Puisse notre soutien adoucir votre chagrin
  • 9.99 $ GRATUIT
  • Sélectionner

Votre message sera publié ci-dessus.

Partagez cet avis