Pourquoi choisir la crémation?

Pourquoi penser à mes funérailles et lire  cette chronique? J’ai tellement de choses à vivre! Pour certains, les rituels funéraires  ne sont qu’une perte de temps et d’argent. Exposé? Incinéré? Ils décideront! Vous souhaitez vraiment leur laisser  le tracas de choisir la façon de disposer de votre personne? 

Bien que cette pratique, qui représente près de 72% des décès au Québec semble bien récente, des vestiges découverts en Australie laissent supposer que la crémation existerait depuis 20 000 ans!Plusieurs raisons motivent le choix de la crémation. On peut choisir la crémation pour éviter des frais (cercueil, cortège restreint, pas de porteurs). La crémation est une solution moins polluante que d’autres méthodes de disposition des corps.Avant 1963, la crémation n’était pas acceptée par le Vatican. 

Aujourd’hui, plusieurs religions l’acceptent.Puisqu’elle est facilement transportable, certains choisissent l’urne. Parfois, plutôt que d’acheter un lot dans un cimetière, on peut choisir de disperser les cendres d’un proche dans un endroit qui revêtait une certaine importance pour lui ou elle. Il est plus facile d’organiser l’exposition des cendres que de choisir un cercueil et de prévoir les vêtements du défunt. 

D’autres choisissent la crémation par flexibilité. En présence du corps, nous sommes soumis au respect de la loi. En présence de cendres, le temps n’a plus le même sens. 

Finalement, parlons du lot au cimetière. Le lot peut contenir de nombreuses urnes comparativement à un nombre très limité  de cercueils. 

Mettez une petite étoile à votre calendrier, prenez quelques minutes pour définir vos volontés, communiquez avec l’un de nos conseillers et évitez beaucoup de tracas à vos proches.

 

Classé dans : Coopérative funéraire du Grand Montréal Publié par : Coopérative funéraire du Grand Montréal