Le virage vert de la mort

Toute votre vie, vous avez composté vos pieds de céleri, vous avez covoituré et réduit votre consommation de viande. Mais avez-vous songé au moment où vous trépasserez pour finir en poussière? 

Au-delà de toutes nos actions pour réduire notre empreinte écologique, de nos voitures  électriques à notre réduction du papier, il n’y a malheureusement aucune entreprise à l’heure actuelle dans l’industrie funéraire qui peut se targuer de n’émettre aucun carbone dans l’environnement. Guidée par ses valeurs, la Coopérative funéraire du Grand Montréal  pose des gestes concrets pour réduire le réchauffement climatique par ses actions, du Québec à l’Amérique du Sud. 

Comment se traduisent ces actions? Notamment à travers le Projet Héritage, qui comporte deux volets.

D’une part, le volet Commémoratif vise à planter un arbre à la mémoire de nos défunts. D’une autre part,le volet Compensation vise à planter un nombre suffisant d’arbres pour neutraliser l’émission de gaz à effet de serre émis par les véhicules de la Coopérative.

Nous avons planté 120 000 arbres depuis les 10 dernières années! Une première moitié plantée par une coopérative funéraire du Guatemala et l’autre, par la coopérative forestière Ferland-Boileau au Saguenay-Lac-St-Jean. Dans les deux cas, la plantation se fait sur des terrains expressément dédiés au Projet Héritage.

Avec la Coopérative funéraire du Grand Montréal, vous avez la certitude que nous  planterons des arbres afin de compenser à 100% pour notre empreinte écologique. Tous les membres de la coopérative font partie de l’équipe d’administration. Lors des assemblées, vous pourrez exprimer vos idées et ainsi poser des gestes concrets pour l’environnement des prochaines générations!

Classé dans : Coopérative funéraire du Grand Montréal Publié par : Coopérative funéraire du Grand Montréal