Historique

Historique

La Coopérative funéraire du Grand Montréal est issue de l'union de la Coopérative funéraire de la Rive-Sud de Montréal, de la Coopérative funéraire de Laval et de la Coopérative funéraire de l'Île de Montréal. Son histoire remonte aux années 1970.

Décennie 1970

  • Novembre 1976 : Première réunion d'information, à La Prairie, pour un projet de coopérative funéraire sur la Rive-Sud. D'autres suivront à Beloeil et Saint-Hubert.

Dépliant promouvant la fondation d'une coopérative funéraire sur la Rive-Sud de Montréal - 1977

  • Avril 1978 : Assemblée fondatrice de la Coopérative funéraire de la Rive-Sud de Montréal.
  • Août 1978 : Transformation en corbillard d'une voiture familiale Chevrolet Bel Air 1978 couleur bleu-gris
  • 1er septembre 1978 : Entrée en service de la Coopérative funéraire de la Rive-Sud de Montréal. Le siège social de la coopérative est situé au 3150, montée Saint-Hubert à Saint-Hubert et ses activités s'étendent sur les secteurs Beloeil, Longueuil et Saint-Hubert.
  • Octobre 1978 : Premier service funéraire.
En 1980, la Coopérative funéraire de la Rive-Sud de Montréal compte 1085 membres.

Article paru dans le Journal de Montréal du 16 janvier 1979

Décennie 1980

  • Avril 1980 : Entente avec la coopérative funéraire de Saint-Hyacinthe pour effectuer leurs embaumements. Ce sont les débuts de l'inter-coopération pour la Coopérative funéraire de la Rive-Sud de Montréal.
  • Mai 1981 : Distribution aux membres et aux non-membres du Coopérateur, feuillet informationnel et promotionnel
  • Juillet 1982 : Entrée en fonction du premier employé permanent à temps plein, à titre de gérant et thanatologue

Siège social situé au 1850, rue Saint-Hélène à Longueuil - 1985

  • 1985 : Déménagement du siège social au 1850, rue Saint-Hélène à Longueuil
  • Novembre 1988 : Première journée Portes Ouvertes à l'occasion du 10e anniversaire de la coopérative

Corbillard de la coopérative, modèle Cadillac Miller Meteor 73 - 1987

Décennie 1990

  • Cette décennie est marquée par des difficultés de gestion croissantes qui aboutiront à une gestion par interim de la coopérative par la Fédération des coopératives funéraires du Québec, à la fin des années 1990.
  • Dans le même temps, l'entrée massive d'investissements étrangers dans le marché funéraire québécois bouleverse celui-ci. Ce contexte accélère l'organisation du mouvement coopératif funéraire à l'échelle du Québec pour mieux protéger les intérêts des Québécois et Québécoises.
  • 1997 : Bilan de 1 583 funérailles depuis l'ouverture en 1978

Article publié dans le Courrier du Sud du 5 novembre 2000

Décennie 2000

  • Octobre 2000 : Inauguration du nouveau siège social au 635, boul. Curé-Poirier Ouest, aménagé à partir d'un bâtiment désaffecté d'Hydro Québec

Vue sur l'entrée principale de la résidence funéraire Curé-Poirier (siège social) pendant les travaux d'aménagement - 1999

  • Septembre 2002 : Exposition de peinture et concert de musique. Ce rendez-vous culturel accueilli dans les locaux de la coopérative sera le premier d'une longue série.
  • Novembre 2005 : Construction d'un crématorium

Décennie 2010

Inauguration de la résidence funéraire Laval (2000, rue Cunard, Laval) - 2013

  • Avril 2012 : Fusion des coopératives funéraire de Laval et de la Rive-Sud de Montréal
  • Novembre 2013 : Adoption de la dénomination sociale Coopérative funéraire du Grand Montréal

  • Février 2014 : Fusion des coopératives funéraires de l'Île de Montréal et du Grand Montréal
  • 2015 : Bilan de 10 000 funérailles depuis l'ouverture en 1978
  • 2016 : Adoption d'une politique de développement durable
  • 2017 : Lancement de Funérailles Flex, un service de funérailles hors résidence funéraire